Philippe de Sousa

BIOGRAPHIE & PRESSE



BIO



Son premier instrument est la guitare classique qu' il apprend d'abord en autodidacte, puis aux cotés de Juan Cedrón. Il s’initie à la contrebasse et à d’autres instruments à cordes (cavaquinho, rajão, guitare fretless...) avant de se révéler dans la guitare portugaise.
A Lisbonne, il devient l’élève du guitariste Carlos Gonçalves, qui a été pendant plusieurs années l’accompagnateur de la célèbre chanteuse Amália Rodrigues.
Pendant ses études de musicologie à l’université Paris 8, il s’introduit dans le milieu du fado traditionnel à Paris. Ce qui lui donne l’occasion d’accompagner les “fadistes” qui se produisent en France.

Philippe de Sousa est maintenant professeur à l'Académie de Fado où il enseigne la guitare portugaise.

Tout en conservant son activité de guitariste de fado, il partage de nouvelles expériences avec des musiciens d’horizons différents. (Bévinda-Portugal, Cuarteto Cedrón-Argentine, Lulendo-Angola, Alima-Algérie, Dan Inger-Blues, Dani Selva-Brésil, etc...)

quelques lieux :

France (diverses salles, théâtres et théâtres nationaux Paris et province), Portugal, Espagne, Italie, Suisse, Allemagne, Luxembourg, Belgique, Hollande, Angleterre, Autriche, Maroc, Algérie, Corée du Sud...


Vous pouvez écouter quelques compositions :


Album "Fado"
Cezame Editions
Album "Boîte à petits..."
audEo



PRESSE




PortugalMag (11/2013)
Interview par Maria-Yvonne Frutuoso

L'Homme à la guitare...

« Il y a trois ans de cela j'assistais avec des amis à une soirée Fados dans un restaurant parisien. Le diner n’était pas des plus savoureux mais la compagnie était agréable. Nous dinions sans grande conviction quand les premières notes de Fado attirèrent notre attention (...) »


Portugal Sempre (03/2005)

Homenagem a Carlos Paredes
Hommage à Carlos Paredes

« O guitarrista escolhido para tocar Paredes não podia ser outro que não fosse Filipe de Sousa, um "paredista" inveterado (...)
Porém, como é obvio, foram Filipe de Sousa e a sua guitarra (de Coimbra) que estiveram em destaque (...)
Conhecia Filipe de Sousa como um bom acompanhador de fado, mas não lhe conhecia esta faceta de concertista, no que esteve muito bem. »

« Le guitariste choisi pour jouer le répertoire de Paredes ne pouvait être autre que Filipe de Sousa, un "parediste" invétéré (...)
Aussi, forcément, c'est Filipe de Sousa et sa guitare (de Coimbra) qui se sont démarqués (...)
Je connaissais Filipe de Sousa comme bon accompanhateur de fado, mais je ne lui connaissais pas cette facette de concertiste, dans laquelle il s'est très bien appliqué. »




Portugal Sempre (05/2005)

Fado no 25 de Abril da Casa de Portugal
Fado au 25 Avril de la Maison du Portugal

« A residência André de Gouveia, mais conhecida como Casa de Portugal (...) é sem dúvida, de todos os "sítios portugueses" de França aquele onde mais eventos culturais são realizados.
Para comemorar o 31° aniversário do 25 de Abril, (...) houve fado, sobretudo de Coimbra (...) com Alves de Oliveira, Casimiro Silva e Filipe de Sousa (...) uma noite que ultrapassou as expectativas. »

« La résidence André de Gouveia, plus connue comme Maison du Portugal (...) est sans doute le "lieu portugais" de France où il y a le plus d'évènements culturels organisés.
Pour fêter le 31° anniversaire du 25 Avril (...) il y a eu du fado, surtout de Coimbra (...) avec Alves de Oliveira, Casimiro Silva et Filipe de Sousa (...) Une soirée qui a été hautement apréciée par le public. »


La Petite République (05/2004)

Une soirée au Portugal

« L'expession de la langue à travers le texte et la mélodie se sont alliées tout au long de ce concert qui dépassait très largement une simple démonstration d'un folklore national. L'implication des interprètes, musiciens ou chanteurs, a fait frissonner les très nombreux spectateurs qui n'avaient pas forcément besoin de connaître la langue pour vibrer à l'émotion exprimée. »


Enregistrements, participations, albums...




Si vous voulez plus d'informations sur cetains disques, n'hésitez pas à nous contacter.